Théorie de la page blanche pour soi-même et pour l'humanité

(Extrait de La naissance d'une Philosophie)



Arrivé à un point dans sa vie où une page blanche s'ouvre est pour ainsi dire l'avènement de la liberté d’être soi-même. Cette page blanche de notre vie nous astreint à réfléchir sur soi. Le karma positif et négatif étant liquidé, vient à nous une phase nouvelle en dehors de notre destinée primale. Si nous avons dépassé notre propre échéance mortelle initiale, alors, nous pouvons aisément voir cette page blanche qui nous arrive. Une peur peut nous étreindre à cette arrivée, mais si nous en sommes là, c’est qu’également nous avons atteint un niveau de maturité et de sagesse tel que cette liberté de pensée et d’actes ne nous fera pas tourner vers le mal.

Bouddha avait bien compris cette fin karmique qu’il avait appelé le Nirvana. La page blanche pour soi-même est assez facile à atteindre si nous restons toujours du bon côté, avec cette ligne directrice de notre bonne âme.

Mais la page blanche pour l’humanité est difficile car il faut que les personnes arrivées à leur nirvana, puissent annuler le mauvais karma mondial engendré par les autres.

La Terre se constitue de ce karma mondial. Toutes ses aspérités en témoignent. Chaque âme se doit de s’avancer pour accéder à un monde meilleur général.


La naissance d'une Philosophie

Théorie de la page blanche pour soi-même et pour l'humanité

La liberté

Une éthique et une générosité élitiste ?

Théories des lois cosmiques

Prise de conscience humanitaire

L'absolutisme : Danger ou acte salvateur ?