Modernité substantielle

(Extrait de La naissance d'une Philosophie)



La modernité substantielle se définit par un certain ordonnancement des idées qui sont au goût du jour. Ce présent en nous, arrive par ces temps cycliques qui amoindrit nos forces tant l’énergie dégagée par ce support temporel est forte. La substance de nos cellules gravée en nous depuis la nuit des temps est comme modernisée par le présent qui modifie de jour en jour notre nature. Il est des arrivages neuronaux qui bouleversent la constance des éléments. S’en suit donc un mouvement régulier du temps et des cellules tel un présent renouvelé. Bouddha avait bien compris cette fin karmique qu’il avait appelé le Nirvana. La page blanche pour soi-même est assez facile à atteindre si nous restons toujours du bon côté, avec cette ligne directrice de notre bonne âme.

Mais la page blanche pour l’humanité est difficile car il faut que les personnes arrivées à leur nirvana, puissent annuler le mauvais karma mondial engendré par les autres.

La Terre se constitue de ce karma mondial. Toutes ses aspérités en témoignent. Chaque âme se doit de s’avancer pour accéder à un monde meilleur général.


La naissance d'une Philosophie

Théorie de la page blanche pour soi-même et pour l'humanité

La liberté

Une éthique et une générosité élitiste ?

Théories des lois cosmiques

Prise de conscience humanitaire

L'absolutisme : Danger ou acte salvateur ?