Parcimonie du moindre mal



   
           

L’observation de nos idées noires sur un mode flou, nous affecte bien plus que de raison. Il faut savoir se détacher de la noirceur ambiante, s’élever au-dessus de notre propre condition d’humain grégaire. On ne peut avancer sans s’alléger de tout ce poids, cette gangue du mal par qui tout arrive. La discipline de soi est de rigueur pour éradiquer toute mauvaise pensée ou mauvais acte.

S’éduquer sur la pente douce de l’amour et de la rédemption. Le pardon et la tolérance pour arriver à bout du glauque dans nos vies. Alors, nous entrevoyons un espoir certain pour l’avenir de l’humanité.