Douceur des événements ressurgissants

(Extrait de La naissance d'une Philosophie)



Quand des événements du passé ressurgissent, qu’ils soient positifs ou négatifs, si nous avons bien « digéré » notre passé, ils nous reviennent avec un voile de douceur, comme mâtinés de l’empreinte du temps. La douceur dans notre vie arrive par ce biais. Nous nous rappelons notre passé avec une certaine maturité, et les souvenirs se font plus doux, plus harmonieux, ils sont dépassionnés et colorés d’une teinte de regret, ce fameux « ah c’était mieux avant ». Ceci pour des événements positifs. Et pour les événements négatifs, la souffrance n’est plus là, nous n’oublions pas, bien sûr, mais nous pouvons relater les faits sans émotion destructrice.


La naissance d'une Philosophie

Théorie de la page blanche pour soi-même et pour l'humanité

La liberté

Une éthique et une générosité élitiste ?

Théories des lois cosmiques

Prise de conscience humanitaire

L'absolutisme : Danger ou acte salvateur ?