Gouvernance de l’intellect supérieur

(Extrait de La naissance d'une Philosophie)



Cet intellect supérieur nous gouverne par l’intermédiaire de notre conscience. Cette douce petite voix qui nous conseille en notre for intérieur. Bien souvent, la réponse à nos questions se trouve en nous. Et c’est cette petite voix qui nous le dit. Il faut suivre cette conscience supérieure sans pour autant nous défausser de notre jugement. Il y a la « bonne » et la « mauvaise » voix. C’est à nous de bien distinguer nos actes et de faire en sorte que le bien triomphe. Cette capacité de jugement, à démêler la bonne voie, le bon chemin à prendre est ce qu’on appelle l’intellect supérieur et c’est lui qui est en pleine gouvernance de notre vie, notre libre-arbitre.


La naissance d'une Philosophie

Théorie de la page blanche pour soi-même et pour l'humanité

La liberté

Une éthique et une générosité élitiste ?

Théories des lois cosmiques

Prise de conscience humanitaire

L'absolutisme : Danger ou acte salvateur ?