Conscience occultée

(Extrait de La naissance d'une Philosophie)



La conscience occultée n’est pas l’inconscient, c’est juste que l’éveil est soumis à une non-voyance de sa propre vie. Nous parcourons notre chemin de vie, le plus souvent aveugles sur le fondement de nos choix, de nos actes et de nos pensées. Comme des automates, nous vivons notre vie sur le fil des choix inconscients qui se jouent de nous.

Pour retrouver notre pleine conscience, sans occultation par un voile, nous devons nous défaire des noeuds en nous, se débarrasser de toute noirceur d’âme et autres rancœurs et tristesses néfastes. Nous devons réfléchir profondément, aller au plus profond de soi pour bien comprendre nos mécanismes de pensée. Il nous faut bien comprendre le pourquoi de nos actes, et bien se connaître soi-même pour ne pas vivre sans conscience.

Ce n’est pas en fin de vie que l’on doit réfléchir sur notre condition d’humain, mais tout au long de notre vie. Ainsi, nous ne passons pas par ce mécanisme de se dire que c’est trop tard. Nous pouvons ajuster notre vie et nos actes par notre réflexion poussée.


La naissance d'une Philosophie

Théorie de la page blanche pour soi-même et pour l'humanité

La liberté

Une éthique et une générosité élitiste ?

Théories des lois cosmiques

Prise de conscience humanitaire

L'absolutisme : Danger ou acte salvateur ?