Appel à la tolérance et à la liberté de culte



   
           

En tant que citoyen du Monde, nous devons avoir un respect envers l'opinion d'autrui. J'en appelle à la tolérance de chacun pour soi-même et pour les autres. Qui que nous soyons, nous sommes responsables de l'état du monde, à chacun selon notre propre niveau. C'est chaque citoyen du Monde qui pour sa voix unique et propre qui compte dans l'inconscient collectif. Tout le mal que nous faisons en nos actes, nos pensées, nos âmes, est enregistré sur le karma mondial, dans l'inconscient collectif. C'est en cela que nous devons respecter l'autre différent de soi, et se respecter soi-même également.

La liberté de culte, ou de non-culte, la différence de couleur de peau, des couleurs de yeux, les différences de pensées, les différents modes de vie et différentes cultures ainsi que les différentes coutumes. Nous devons tous respecter cela. Il est regrettable de croire qu'il y ait une seule et même vérité en ce monde. Chaque chemin mène à un meilleur état de soi-même et meilleur état du monde. Pas un chemin n'est pire ou meilleur que l'autre. Selon ce que nous sommes, et aussi selon notre naissance, notre condition de vie, nous avons un chemin, et nous pouvons en changer plus ou moins selon les personnes. Mais en quoi, osons-nous diriger la vie des autres et leur choisir le chemin approprié pour chacun. Comme on dit "Tous les chemins mènent à Rome". C'est à dire, que peu importe de la manière que l'on prend pour s'améliorer, l'essentiel c'est de s'améliorer et de s'avancer.

Il est vraiment puéril de dicter le chemin des autres. Une religion n'est pas meilleure que l'autre. Il faut savoir respecter la différence de religion de chacun. L'essentiel n'est pas en celui que l'on croit, mais si nous sommes des personnes capables d'amour, de respect, d'altruisme et d'égards pour les autres. Désolée mais faire la guerre au nom d'une religion n'est pas noble du tout et ne garantit en rien la valeur d'une âme, d'une personne.

Les persécutés d'hier ne sont pas les persécutés d'aujourd'hui ni les persécutés de demain. Donc arrêtons toute persécution de quel côté que ce soit. Respectons-nous les uns les autres, et enrichissons-nous de nos différences, plutôt que de s'entretuer pour un pouvoir illusoire.

Le vrai pouvoir est celui de la création du monde, ce mystère de l'univers, du système solaire, des planètes, des éléments qui nous dépassent. Nous, Hommes, serions-nous à ce point orgueilleux pour croire que nous pouvons décider de tout en ce monde, d'être calife à la place du calife... Le seul Dieu en ce monde, est un vrai mystère. Les religions proposent des pistes pour élucider ce mystère, mais qui sommes-nous pour décider quelle piste est meilleure que l'autre ? Cela nous apporte un rituel qui nous sécurise, nous rassure et répond à des questions existentielles qui nous posent problème. Que de guerres, de tueries et d'horreurs faites au nom de ces religions. Ces dernières qui se nomment toutes amour.... Est-ce l'amour que de faire la guerre et de tuer des gens ?

Soyons libres d'avoir nos propres croyances, si tant est que ces croyances nous amènent à nous responsabiliser et à nous rendre meilleurs.