Liberté ou obéissance à un ordre établi ?



   
           

Selon cette citation de Rousseau (Du contrat social) "Renoncer à sa liberté, c'est renoncer à sa qualité d'homme.". Peut-on vraiment vivre libre où se doit-on de se plier aux contraintes liées au monde qui nous entoure ? Quelle est la part que nous pouvons changer et celle qui doit être gardée et qui nous aliène parfois et même souvent. Mais sans cette obéissance aux contingences, peut-on rester socialement actif et vivant en pleine adéquation dans le monde ?