Régénération du temps



   
           

Par cette boucle du temps qui s’éteint, le temps se régénère par un système de valeurs différentes. Fini ce retour au même passé. Place à l’avenir véritable. Cette liberté d’actes et de pensées renouvelé sur une ligne de faille moins abrupte. Le fil, ce mince lien entre deux mondes, réduit sa dangerosité intrinsèque.

Gorgés d’amour pour ce monde, nous avançons à petits pas vers un état serein pour plus de confiance en la vie. Certainement arrivés au point culminant du développement de soi, nous acquiesçons sans trêve ce changement en nous pour des temps meilleurs.

Débarrassés de cette lourdeur de l’éternel retour, nous entrevoyons la lumière sur nos vies sclérosées. Participons à ce grand changement pour retrouver un état de soi ascendant. Perturbons ce temps linéaire et essayons de parvenir à une intériorité sereine générale. Changeons ce lourd inconscient collectif réputé pour son côté revanchard et assouplissons cette mémoire commune par un pardon général sur les fautes passées. Revenir à l’aube de la noirceur pour supprimer, gommer les erreurs par une nouvelle lumière sur les événements.

Revisitons la vie sur un angle nouveau comme un oeil neuf sur le monde qui nous entoure. Le temps zéro n’existe pas. Il y a toujours une antériorité. Cette valeur intrinsèque vit dans nos mémoires oubliées. Il serait vain de remettre le compteur à zéro comme si de rien n’était. Il faut toujours connaître le passé pour pouvoir s’en détacher, s’en libérer.

Les atomes de l’Univers se souviennent des mauvais temps, des mauvais moments vécus. Les êtres vivants sont constitués de ces atomes. Nous faisons corps avec le passé. Nous vivons avec le Big-Bang originel en nous. Depuis la nuit des temps, nous avons en nous toute l’histoire de l’Univers et l’histoire des hommes. En nous, gravitent toutes ces cellules négatives et positives.

Faisons donc triompher en chacun de nous le positif. Comme une balance pesant le bien et le mal. Faisons-en sorte que l’avenir soit triomphant et positif. Ne nous atermoyons pas sur les mauvaises choses. Au contraire, revisitons le positif de l’existence.

Cet équilibre si fragile, se transmet collectivement par l’inconscient. Cette alchimie commune nous unis tous, sur cette Terre, dans cet Univers. Soyons cette goutte d’eau, qui unie aux autres forme l’océan. Renforçons nos défenses contre l’autre. Cet autre, c’est aussi soi-même. L’autre n’est que le reflet de nous-même. Soyons unis et avançons ensemble.