De la prise de conscience éthérée

(Extrait de La naissance d'une Philosophie)



Sur un mode d’allégorie concernant la loi naturelle du monde, je vous indique qu’il est temps que les hommes prennent conscience de l’état de leur âme. La prise de conscience éthérée de notre monde intérieur est urgente. Comment pouvons-nous nous déclarer en pleine possession de nos moyens si une part de nous-mêmes nous est occultée. Nos différentes pulsions occultées nous mènent dans un chemin inconnu pour nous. S’ensuit alors une phase de subjectivité qui nous égare encore plus. Ce phénomène ambivalent qui fait douter de chaque théorie, et nous fait tournoyer dans un non-sens faisant de nous des jouets sur le fil de la vie.

On croit dominer notre vie, certains pensent même dominer le monde tout ou partie, mais l’illusion règne. Ce phénomène n’est pas nouveau, il est intégré dans la phase naturelle de la progression du monde. L’utopie est devenue dérangeante et ne s’insère plus dans l’optimisme du monde, cette phase du fourmillement des idées du monde qui permet de nouvelles inventions et une progression de l’humanité. L’élan vital de la Création est resté à un stade larvé et est gangréné par une mauvaise volonté générale. A ne pas s’avancer, on régresse.

L’existentialisme devient morbide et arrive cet atermoiement sur soi, cet amour du noir descendant. S’ensuit un monde où les confessions ne sont que conscientisation du mal-être général dispensé par l’inconscient collectif. Et le trouble de l’opinion esseulée ne renverse pas l’état des idées stagnant dans un monde létal sans aucune morale rédemptrice.

Tout en transcendance, il faut savoir agir dans une liberté contrôlée par une ligne directrice ascendante nous menant vers une vraie progression. La sagesse apportée par l’avènement du monde des idées nous propulse vers une nouvelle vie. Et cela, libéré du poids de l’opinion grégaire, au fur et à mesure, notre culture du monde change, l’axe d’opinion ne nous est plus aussi culpabilisatrice.

Le mystère de la vie reprend ses droits dans un univers qui a retrouvé pleinement son pouvoir sur la théorie de l’expansion.


La naissance d'une Philosophie

Théorie de la page blanche pour soi-même et pour l'humanité

La liberté

Une éthique et une générosité élitiste ?

Théories des lois cosmiques

Prise de conscience humanitaire

L'absolutisme : Danger ou acte salvateur ?