Privation de liberté



   
           

Pris dans le carcan des obligations de la vie, nous ne percevons plus notre liberté primaire. Nous agissons comme si nous étions privés de liberté. Or, nous avons toujours le choix de rester ou partir. Rester selon les choix que nous avions faits au départ. Ces choix qui nous incombent et que nous percevons comme privation de liberté car ils comportent des contraintes et des obligations. Mais nous pouvons à tout moment nous libérer de nos choix antérieurs. Cette liberté de choisir notre vie telle que nous la souhaitons.

Ce refuge du non-choix n'est pas liberté. Il faut savoir trancher et définir notre chemin de vie. Dans chaque chemin, il y a des contraintes et obligations.