Elucubrations spirituelles

(Extrait de La naissance d'une Philosophie)



Par un parricide outrageux, j’admets ma nouvelle vie sur fond d’envies. Il n’en ait pas moins utile de se garder de tout mauvais berger qui nous fait errer dans un néant cotonneux. Par une vertigineuse ascension, je m’élève en écoutant mon âme et je réinvente les éléments pour un avancement spirituel pour tous. Finies les âmes égarées en prison spirituelles pour avoir essayé d’avancer. Finie la torpeur manichéenne qui plombe nos semaines. Et la vie pour envie, tous unis, nous arrivons au sommet de nos rêves.

Ces rêves ne seront point désagrégés sur l’autel du père oeuvrant pour le mauvais du monde. Petite fille devenue grande, j’opère un virage certain vers des horizons lointains grandissant sur fond de lumière spirituelle positive.

Pensées saugrenues qui arrivent pour signifier la fin d’un règne qui n’a que trop duré. Alors vive les espoirs infinis, vive le bonheur et la sagesse réunis. Finie la moiteur de l’ignorance sur les choses du monde. Fêtons les étoiles et le soleil, véritable vestige du monde tel qu’il doit être. Se rapprocher des éléments, de la Terre et du bien du monde pour un avancement des âmes sur un mode ascendant.

Petite touche d’insensé dans un monde réglé pour scléroser toute bonne avancée. Changeons de monde ambiant, soyons en accord avec le monde de nos rêves.

Poursuivons sans trêve la sagesse spirituelle pour éteindre petit à petit les traumatismes dus au mauvais passé.


La naissance d'une Philosophie

Théorie de la page blanche pour soi-même et pour l'humanité

La liberté

Une éthique et une générosité élitiste ?

Théories des lois cosmiques

Prise de conscience humanitaire

L'absolutisme : Danger ou acte salvateur ?