Nos mémoires endormies

(Extrait de La naissance d'une Philosophie)



Nos mémoires endormies nous façonnent à notre insu selon un être que nous ne sommes pas. Nous ne sommes pas nos traumatismes. Nous devons nous rappeler notre vécu antérieur afin de comprendre pourquoi nous en sommes là. Comprendre le cheminement de nos vies nous pousse à vivre intensément au présent mais en même temps se projeter sur le plan du passé avec pour objectif l’avenir.

Nous devons jouer sur les trois plans du temps en même temps pour dénouer des nœuds traumatiques. Le faire consciemment est mieux car cela porte à notre conscient tous les éléments qui ont entravés notre avancée spirituelle. Dans un retour dans le passé, cela est salutaire jusqu’à un certain point. Car ce retour peut nous scléroser dans un état nostalgique morbide, s’il n’est pas suivi de la compréhension consciente du problème qui nous pousse sans cesse à revenir sur nos pas.

L’éveil conscient bouscule notre mémoire qui ainsi s’éveille à son tour.


La naissance d'une Philosophie

Théorie de la page blanche pour soi-même et pour l'humanité

La liberté

Une éthique et une générosité élitiste ?

Théories des lois cosmiques

Prise de conscience humanitaire

L'absolutisme : Danger ou acte salvateur ?