Le désenchantement planétaire : une issue inéluctable ?



   
         

Pourrions-nous choisir une autre issue que ce désenchantement planétaire ? Pourquoi valider à ce point ce déterminisme mondial qui fait que tous les chemins nous mènent si ce n'est à la fin, du moins à un monde désenchanté. Le chemin du monde n'est pas soumis à une prédestination morbide inéluctable. Nous devons refuser cet atermoiement existentiel qui nous étreint à la gorge. "La tête dans le guidon", nous avançons sans pour autant savoir vraiment où nous allons. Je ressens un pessimisme ambiant qui ne règle rien du destin mondial et universel prévu initialement. Les guerres de religion nous amènent à un désarroi et à une vie vide de sens. Comment continuer à espérer ce salut éternel promis dans toutes les religions si tous s'entre-tuent pour des divergences en fait mineures.

Nous voulons tous le bien du monde et voulons tous notre propre bonheur. Alors pourquoi, si le chemin du voisin est différent du nôtre, une guerre s'ensuit sur fond de différence de culte et de rituel. Le désespoir règne, la folie déiste est dans chaque clan, à des temps différents il est vrai. Et les génocides font rage. C'est un non-sens de gagner son Paradis en tuant, en forçant un autre que soi à avoir les mêmes idées que soi-même ou du clan auquel on appartient.

Qui sommes-nous pour décider d'autrui ? Nous sommes libres d'avoir nos propres idées, nos propres idéaux. Ne faisons pas le jeu des Icare se brûlant les ailes à force de pouvoir, de déisme, de despotisme, d'utopie entraînant la chute de tout ou partie d'un clan nommé le clan "exclu".

Il faut savoir pourquoi nous avançons. Il est nécessaire de s'insérer dans la création cosmique, se relier à l'âme de la Gaïa Créatrice, notre Terre, mère nourricière qui nous abrite. La beauté du monde, des paysages, la beauté de la vie tout simplement devraient à eux seuls nous hisser vers des hauteurs plus clémentes. Arrêtons cette lutte des classes, arrêtons de guerroyer pour chaque broutille. Soyons Zen. Retrouvons notre âme d'enfant, plein d'envie pour la vie, pour sa vie. Un amour de soi qui nous porte à avoir nos propres rêves et à garder espoir afin qu'ils se réalisent.

Il faut vivre en adéquation avec soi-même et en accord au maintien de l'équilibre du monde cosmique. Ainsi, la lumière fera jour en notre vie. Et une nouvelle page pourra se tourner. L'humanité transcendante nous arrivera par notre conscience renouvelée et régénérée.